La sylviculture

 

La sylviculture se définit comme un art utilisant des méthodes par lesquelles le gestionnaire forestier agit sur le développement et la mise en valeur d'une forêt pour en obtenir un bénéfice économique pour le propriétaire mais aussi pour répondre aux enjeux sociaux et environnementaux.

 

Par conviction, je me suis très rapidement orienté vers une sylviculture proche de la nature s'appuyant sur la dynamique naturelle des écosystèmes forestiers et sur une amélioration individuelle de l'arbre. Cette gestion, appelée couramment traitement irrégulier, présente de nombreux avantages économiques pour le propriétaire forestier tout en limitant les risques :

  • amélioration progressive du peuplement, gage de revenus soutenus à moyen et long terme ;
  • valorisation du capital sur pied (dit capital producteur) pour offrir des revenus réguliers dans le temps ;
  • installation d'une régénération naturelle spontanée permettant de limiter les dépenses (pas ou peu de plantation, travaux sylvicoles peu onéreux...) ;
  • maintien d'un peuplement, d'un couvert continu dans le temps (maintien de la fertilité, maintien de la production de bois) ;
  • meilleure résilience des peuplements face aux attaques parasitaires, aux incertitudes climatiques ;
  • dépenses limitées en cas d'évènements majeurs (tempête, maladie...) grâce à une "ossature" permettant de renouveler le peuplement à moindre coût.

 

Cette sylviculture présente aussi l'intérêt de prendre en compte les autres fonctions de la forêt :

  • environnementales : favoriser la diversité des essences, une biodiversité plus élevée à l'échelle de la parcelle, le maintien d'arbres morts ;
  • sociales : constituer de belles forêts, notamment aux abords des routes ou chemins de randonnées ;
  • paysagères : éviter les coupes rases, les plantations monospécifiques souvent synonyme de choc paysager.

 

Aussi, face à la hausse des prix en terme de nettoyage, de plantation ou d'entretien, cette sylviculture pragmatique permet de limiter fortement les dépenses. Cette gestion est fondée sur des principes de bon sens avec toujours une vision à moyen et long terme.

 

Début de conversion en futaie irrégulière d'une futaie adulte d'Epicéa commun

 

Eclaircie de taillis dans un ancien Taillis sous Futaie de Chêne